Plus de 6000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
LA FONTAINE, Jean (de) – Poème du quinquina

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Poésie


Quinquina

« C’est à la demande, non d’un médecin, non d’un apothicaire, mais de la charmante duchesse de Bouillon, que la Fontaine composa ce poème médical, consentit à célébrer les vertus de ce fébrifuge. La duchesse de Bouillon partageait l’engouement de la duchesse de Mazarin, sa sœur, pour cette précieuse écorce, dont l’anglais Tabor, qui se faisait appeler le chevalier Talbot, avait récemment propagé l’emploi en France, avec la recommandation, l’appui, de l’aimable Hortense.
En épousant chaleureusement la cause du puissant spécifique, ou, pour mieux dire, en suivant la mode nouvelle, les deux sœurs rendirent sans doute service à l’humanité, mais notre poète, en les secondant, en se résignant à cette tâche ingrate, risqua cependant plutôt d’ennuyer ses contemporains que de les convaincre. » (Juge Marie-Nicolas-Silvestre Guillon (1760-1847), prêtre, professeur et humaniste).

Certes ce long poème médico-pharmaceutique de plus de 600 vers sur Le Quinquina (sujet qui n’est pas éminemment poétique) traitant de la fièvre, de la circulation du sang ou du mode d’emploi du quinquina est parfois d’une lecture peu attrayante, mais c’est une prouesse de pouvoir ainsi versifier, et son auteur La Fontaine en est même assez fier :

« Le quina s’offre à vous, usez de ses trésors.
Eternisez mon nom, qu’un jour on puisse dire :
« Le chantre de ce bois sut choisir ses sujets ; »
[...]
J’accepte cet augure à mes vers glorieux ;
Tout concourt à flatter là-dessus mon génie :
Je les ai mis au jour sous Louis, et les dieux
N’oseraient s’opposer au vouloir d’Uranie. »

> Écouter un extrait : Chant premier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 322 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
GARCHINE, Vsevolod – Une nuit

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Vsevolod Garchine

Dans Une nuit, sa troisième nouvelle ici publiée, Vsevolod Garchine (1855-1888) – qui s’est suicidé à 33 ans – nous fait assister à la denière nuit de son héros Alexis Petrovitch « pâle jeune homme » qui a décidé de se tuer.
« Il s’imagina repasser sa vie tout entière ; il vit une foule de vilains et sombres tableaux dont il était lui-même le héros ; il se rappela toutes les fanges de sa vie ; il chercha dans son âme sans y trouver un seul coin pur et limpide, et se persuada que son âme ne contenait plus rien que de la boue.
- Non seulement je n’y trouve plus que de la boue, ajouta-t-il ; mais jamais elle n’a contenu autre chose ! »

« Il entendit le son de sa voix ; car à présent il pensait tout haut. Et ce qu’il disait lui parut hideux,
- Encore !… Tu meurs, tu te tues, et tu ne peux pas même faire cela sans phrases ! À propos de quoi, devant qui poses-tu ? Devant toi-même. Allons, assez, assez, assez !… répétait-il d’une voix éteinte et brisée en essayant d’ouvrir de ses mains tremblantes l’obturateur du revolver, qui résistait et qui céda enfin. »

Traduction : Émile Durand-Gréville (1838-1914).

Une nuit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 349 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Frances – Paris et les Parisiens en 1835 (Tome 01)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 10min | Genre : Voyages


Paris et les Parisiens en 1835

En 1835, sous la monarchie de Juillet, Frances Trollope revient, après sept ans, visiter Paris. Elle porte sur les Parisiens son regard de femme de lettres anglaise, mais surtout d’aristocrate…

« Malgré l’excès de vanité dont on accuse communément les Français, il est certain qu’ils en montrent beaucoup moins que nous dans leur relations avec leurs semblables. J’ai vu une comtesse, d’une des plus anciennes maisons du royaume, ouvrir elle-même la porte extérieure de son appartement et y recevoir les personnes qui venaient la visiter, avec autant de grâce et d’élégance que si une triple rangée de grands laquais, portant sa livrée, eussent transmis leurs noms depuis l’antichambre jusqu’au salon. Et pourtant dans cette occasion ce n’était pas la fortune qui manquait, elle avait à ses ordres cocher, laquais, femme de chambre, et tous les domestiques accessoires d’une grande maison. Mais le hasard voulait que l’un eut été envoyé d’un côté et l’autre de l’autre, et il n’entra pas un seul instant dans la pensée de cette dame que sa dignité pût être compromise à se faire valoir sans eux. En un mot, la vanité des Français ne se montre pas dans les petites choses ; et c’est précisément pour cette raison que leurs relations sociales sont dépouillées de cette susceptibilité inquiète, de cette étiquette si pleine d’ostentation et d’orgueil qui pèse de tout son poids sur la nôtre. »

Traduction : Jean Cohen (1781-1848).

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 269 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POPELIN, Claudius – Dix Poèmes parnassiens

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Poésie


Claudius Popelin

Quelle meilleure façon de présenter Claudius Popelin (1825-1892), peintre, émailleur et poète parnassien méconnu, auteur de plus de 370 poèmes, groupés sous le titre de Poésies complètes : Strophes et couplets. Hommes et fourmis. Histoire d’avant-hier. Un livre de sonnets (1889) que de lire ce sonnet de Heredia ?

« À Claudius Popelin

Dans le cadre de plomb des fragiles verrières,
Les maîtres d’autrefois ont peint de hauts barons
Et, de leurs doigts pieux tournant leurs chaperons,
Ployé l’humble genou des bourgeois en prières.

D’autres sur le vélin jauni des bréviaires
Enluminaient des Saints parmi de beaux fleurons,
Ou laissaient rutiler, en traits souples et prompts,
Les arabesques d’or au ventre des aiguières.

Aujourd’hui Claudius, leur fils et leur rival,
Faisant revivre en lui ces ouvriers sublimes,
A fixé son génie au solide métal ;

C’est pourquoi j’ai voulu, sous l’émail de mes rimes,
Faire autour de son front glorieux verdoyer,
Pour les âges futurs, l’héroïque laurier. »

Voici une sélection de dix poésies, certaines très belles.

Illustration : Claudius Popelin par son fils (XIXe).

> Écouter un extrait : Arbre de Noël.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 661 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAND, George – André

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 7h 22min | Genre : Romans


André

Quand un jeune homme de 25 ans, fils d’un petit marquis veuf et tyrannique, rencontre une grisette, la plus sage, la plus belle belle, la plus ignorante de la ville, il tombe amoureux. Mais cette passion réussira-t-elle à vaincre sa timidité et son inertie naturelle ?

George Sand nous transporte dans une petite ville près de Guéret, et nous fait découvrir les mœurs de cette société bourgeoise à travers des peintures de caractère aussi fines que touchantes.

> Écouter un extrait : Notice.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 284 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LE CORAN – Chapitre IV : Les Femmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Religion


Coran

Claude Étienne Savary, orientaliste français, pionnier de l’égyptologie est un des traducteurs du Coran (1750-1788).

Sa traduction en français du Coran respecte le style de l’original. Rédigée en Égypte, elle est parue en 1783 à Paris, en deux volumes. Elle comporte 114 chapitres dont nous avons choisi le quatrième, intitulé Les Femmes, composé de 173 versets, afin de faire connaître quelques pages de ce monument religieux.

Au début du chapitre nous lisons : « N’en épousez que deux, trois, ou quatre. Choisissez celles qui vous auront plu. Si vous ne pouvez les maintenir avec équité, n’en prenez qu’une, ou bornez-vous à vos esclaves. Cette conduite sage vous facilitera les moyens d’être justes, et de doter vos femmes. Donnez-leur la dot dont vous serez convenus. Si la générosité les portait à vous la remettre, employez-la à vous procurer les commodités de la vie.
Ne confiez pas aux soins d’un insensé les biens dont Dieu vous a donné la garde. »

Illustration : Page du Coran (XIIe siècle).

Les femmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 618 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AULNOY, Madame (d’) – La Princesse Belle-Étoile

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h | Genre : Contes


Walter Crane - La Princesse Belle-Étoile

« Il était une fois une princesse à laquelle il ne restait plus rien de ses grandeurs passées. Elle était veuve, chargée de trois filles très jeunes et très aimables. Elle comprit que si elle les élevait dans un air de grandeur et de magnificence convenable à leur rang, elles se ressentiraient davantage dans la suite de leurs disgrâces. Elle prit donc la résolution de vendre le peu qui lui restait, et de s’en aller bien loin avec ses trois filles s’établir dans quelque maison de campagne, où elles feraient une dépense convenable à leur petite fortune. En passant dans une forêt très dangereuse, elle fut volée, de sorte qu’il ne lui resta presque plus rien. »

Illustration : Walter Crane, La Princesse Belle-Étoile (187?).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 081 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAND, George – Quelques mères dans le beau monde

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 37min | Genre : Nouvelles


Quelques mères dans le beau monde

Dans Quelques mères dans le beau monde, Georges Sand propose de répondre à la question : est-il préférable pour une femme d’avouer son âge ou non ?

Ne vous arrêtez surtout pas pas à la réponse de la jeune Emma !

« Regardez devant vous, comptez les jeunes filles et les jolies femmes. Comptez les femmes sur le retour, les laides, qui n’ont point d’âge, et complétez la série avec les vieilles, les bossues, ou peu s’en faut, les mères, les aïeules, les grand’tantes, et vous verrez que la majorité dans les bals, la prédominance dans le monde, appartiennent à la décrépitude et à la laideur. »

Quelques mères dans le beau monde.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 390 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUVOIR, Roger (de) – Le Chevalier de Saint-Georges (Tome 3)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 56min | Genre : Romans


Le Chevalier de Saint-Georges

« Représentez-vous le moule du plus admirable cavalier qui se puisse voir : une force de corps herculéenne, une main légère et soutenue à une si belle hauteur que, même dans le temps où les masques n’étaient point encore en usage, Saint-Georges ne blessa personne. Vif, souple, élancé, il étonnait par une agilité qui tenait de celle du cerf. À son pied gauche solidement établi et ne variant jamais, à sa jambe droite constamment perpendiculaire, vous auriez cru voir le lutteur des temps antiques ; il se relevait et repartait comme l’éclair. Ceux qui l’ont vu tirer s’accordent à dire qu’il passait le coup de quarte sur les armes si promptement, louchait, puis repassait son fleuret dans sa main gauche avec tant de vivacité, que le pareur n’avait pas même eu le temps de rencontrer le fer pour la parade. Tirant à botte nommée, d’une portée folle, et tenant toujours hors de mesure avec sa garde imposante, il ménageait si bien sa vitesse qu’il ne l’employait qu’à coup sûr. Il était impossible de s’emporter avec lui ; on était pris d’un coup d’arrêt avant que le pied eût touché le sol. »

À suivre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 798 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HETZEL, Pierre-Jules – De l’esprit à Paris

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Pierre-Jules Hetzel

Le célèbre éditeur Pierre-Jules Hetzel (1814-1886) et l’auteur P.-J. Stahl ne font qu’un. À 23 ans il fonde sa maison et édite au fil des années Balzac, Nodier, Sand, Musset, Dumas, Nerval, Les Châtiments de Hugo et Les Voyages extraordinaires de Jules Verne.

Sous le pseudonyme de Stahl il écrivit un très grand nombre d’ouvrages pour la jeunesse et aussi des romans et des articles, tel De l’esprit à Paris dont le début laisse prévoir « l’esprit satirique ».

« C’est une chose digne de remarque que Paris soit en même temps la ville du monde où l’on aime le plus l’esprit, et celle où l’on semble estimer davantage la bêtise. [...] Il semble que cette rare faculté, cette faculté essentielle, l’esprit, soit considérée par nous comme un objet de luxe dont il est impossible de tirer parti au point de vue pratique, et qu’il y ait de la suffisance, de la part d’un homme d’esprit, de prétendre à accomplir la besogne d’un « sot ». »

Illustration : Pierre-Jules Hetzel (Atelier Nadar).

De l’esprit à Paris.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 225 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :